AcceptEmail permet aux entreprises de proposer un mode de paiement plus rapide à leurs clients

Le célèbre bulletin de virement rose est désormais disponible en version électronique, qui peut être proposée via e-mail, mais aussi par SMS ou autre message textuel. Le consommateur peut ainsi choisir librement la manière dont il effectue le paiement, tandis que l’entreprise est notifiée dès que le paiement a été effectué.

Grâce à cette fonctionnalité, cette solution est idéale pour les organisations confrontées à des clients ou utilisateurs qui tardent à procéder au paiement. Avec AcceptEmail, elles disposent d’un moyen de toucher les clients via les deux plateformes qu’ils utilisent le plus: les e-mails et les SMS. Le courrier électronique et les messages textuels sont en effet les deux médias les plus utilisés par toutes les tranches d’âge, y compris les jeunes adultes, pour envoyer et recevoir des messages. À l’inverse, le courrier postal est en recul, car il se perd plus facilement. Ce n’est pas le cas des e-mails et SMS, que le consommateur moyen consulte plusieurs fois par jour.

AcceptEmail permet au consommateur d’effectuer un paiement en toute sécurité et rapidement, sans abonnement, mot de passe ou autre complication. « Il n’est jamais agréable de payer une facture’, explique Luc Vanhecke, d’AcceptEmail. « Notre ambition est de simplifier ce processus, dans le but de supprimer toute résistance au paiement de la part des clients. Pour eux, rien de tel que d’effectuer le paiement via les médias qu’ils utilisent le plus, à savoir les e-mails et les SMS. »

Notre ambition est de simplifier ce processus

Luc Vanhecke souligne que, depuis quelque temps, les huissiers de justice utilisent ce système. « Les huissiers sont légalement tenus de communiquer par recommandé, mais ils savent d’expérience que les courriers postaux n’accélèrent ni ne simplifient le paiement. Les huissiers de justice qui utilisent AcceptEmail disposent d’un second canal de communication avec leurs ‘clients’. Notre solution permet aux entreprises d’envoyer à plusieurs reprises la même requête de paiement au client, via différents canaux et avant l’échéance, afin de lui faciliter le paiement. Un ‘preminder’, en quelque sorte. »

L’autre grand avantage d’AcceptEmail est la visibilité immédiate du paiement du client. Un AcceptEmail permet au fournisseur d’ajuster en temps réel une limite de crédit ou d’accepter des commandes urgentes ou complémentaires. Certains fournisseurs utilisent AcceptEmail pour inciter leurs clients à joindre le geste à la parole dans la foulée de la conclusion d’un accord de paiement, par exemple en cas de paiement fractionné.

AcceptEmail peut aussi être utilisé pour accélérer l’obtention d’un mandat SEPA, en vue d’une utilisation simplifiée de la domiciliation ou du débit direct. Grâce à ces multiples atouts, AcceptEmail s’est forgé en moins d’un an une place enviable sur le marché belge, avec déjà une dizaine de clients majeurs. Les utilisateurs d’AcceptEmail sont actifs dans de multiples secteurs: télécoms, crédit à la consommation, location de voitures, assurances, huissiers de justice, enseignement, etc. Luc Vanhecke: “En Belgique, nous nous concentrons sur les secteurs qui souhaitent moderniser et optimiser leur processus de perception. Aux Pays-Bas, où AcceptEmail a vu le jour en 2006, notre entreprise s’est érigée en n°1 de l’e-billing et des e-payments. »

Comment fonctionne AcceptEmail?

La solution AcceptEmail est fondée sur la numérisation du bulletin de virement. Cette version numérisée contient toutes les données voulues, de sorte qu’aucune erreur n’est possible. Les entreprises peuvent ainsi envoyer à leurs clients un e-mail contenant une proposition de paiement qui contient toutes les informations requises. Il suffit au client de cliquer sur ‘Effectuer le paiement’ pour être aiguillé vers un site lui proposant plusieurs modalités de paiement: carte bancaire, carte de crédit, PayPal, l’application online de sa banque, etc. L’utilisateur peut donc choisir lui-même sa méthode de paiement favorite, après quoi la procédure sera identique à celle à laquelle il est habitué. La sécurité de la transaction est garantie par les payment service providers tels que Worldline ou Ogone (Ingenico).

Le serveur d’AcceptEmail gère le statut des paiements, mais sans intervenir dans le paiement en lui-même. Tant l’auteur du paiement que le bénéficiaire disposent en permanence d’une vue d’ensemble des paiements. La proposition de paiement s’affiche en effet dans une couleur indiquant le statut du paiement: bleu pour ‘à payer’, vert pour ‘payé’, orange pour ‘proche de l’échéance’ et rouge pour ‘échéance dépassée’. La couleur de la proposition de paiement contenue dans l’e-mail ou sur le site internet peut donc varier, mais elle reflète toujours le statut actualisé du paiement.

Luc Vanhecke
Auteur

Luc Vanhecke

Country manager Belgium
Belgique (FR)