Billing 2020 : protéger vos clients et renforcer la confiance qu’ils vous accordent

Une image de marque forte pour son entreprise? Qui n’en rêverait pas! Pour y parvenir, la première chose qui vous viendra certainement à l’esprit, c’est de proposer des produits fiables et d’offrir un service client très performant. Mais voyez plus loin. D’après nous, le fastidieux processus de facturation représentera à l’avenir un facteur déterminant en termes d’image de marque.

C’est ce que nous appelons la vision « billing 2020 » – l’ensemble des connaissances et de l’expertise en matière de facturation électronique – en référence à l’année 2020 ainsi qu’à la clarté de nos objectifs. Si nous ne sommes bien entendu pas en mesure de prédire l’avenir, nous tablons toutefois sur une baisse rapide du nombre de factures papier. Cependant, demain, c’est déjà aujourd’hui : les clients souhaitent recevoir leurs factures sur leur téléphone portable, leur tablette, leur ordinateur ou leur montre connectée, et ce, via toute sorte de moyens – e-mails, SMS, médias sociaux ou applications de messagerie instantanée. Les e-mails resteront toutefois la plateforme de prédilection. Contrairement à ce que certains leaders d’opinion affirment, les e-mails ont aujourd’hui plus que jamais la cote, et rien ne laisse présager que cela changera d’ici les prochaines années. En 2015, 85 % des plus de 12 ans envoyaient des e-mails, et 56 % utilisaient les médias sociaux.

Les e-mails ont donc encore une longue vie devant eux – une excellente nouvelle pour les entreprises qui envoient régulièrement des factures. L’e-mail se réinvente et évolue constamment, et fournit par ailleurs de nombreuses données. Outre les pléthores de possibilités qu’il offre en matière de segmentation, d’automatisation et de personnalisation, et ainsi les taux d’ouverture et de clic élevés qu’il génère, l’e-mail fournit également une myriade de données (ouvertures, clics, rebonds, etc.). Toutes ces informations peuvent aider les entreprises à optimiser la collecte de leurs paiements, ainsi qu’à économiser du temps et de l’argent au regard du suivi des factures impayées. Les clients qui reçoivent leurs factures par e-mail ont tendance à payer dans les temps, c’est un fait. Pour la société qui émet les factures, cela signifie moins de rappels et ainsi une trésorerie plus importante.

Mais penchons-nous sur l’importance d’une bonne image de marque. La façon dont les fournisseurs de messagerie contrôlent les e-mails est en pleine mutation. Il n’y a pas si longtemps encore, c’était au destinataire de décider – probablement au moyen d’un filtre anti-spam – des e-mails pouvant arriver dans sa boîte de réception. Mais cette époque est révolue. Les fournisseurs s’érigent désormais en gardiens de votre messagerie électronique, en la protégeant des courriers indésirables. Les fournisseurs s’appuieront de plus en plus sur la réputation de l’expéditeur pour vérifier la nature de chaque e-mail entrant. Ainsi, les expéditeurs devront veiller à maintenir une excellente réputation s’ils souhaitent que leurs e-mails ne soient pas répertoriés comme indésirables. Seuls les e-mails pouvant être authentifiés, personnalisés et dont l’expéditeur est suffisamment réactif resteront dans votre boîte de réception. C’est de cette façon que Gmail travaille aujourd’hui, et d’autres fournisseurs suivront certainement cette voie. Saviez-vous que 97 % de la population est incapable d’identifier clairement un e-mail d’hameçonnage complexe ? En outre, les clients sont 42 % moins enclins à travailler avec vous si vous avez fait l’objet d’une attaque par hameçonnage, qu’ils aient ou non été invités à transmettre leurs informations à des fins trompeuses.

Les entreprises embrassant une vision 2020 doivent ainsi faire un grand pas en avant : elles doivent davantage se consacrer à la promotion ainsi qu’à la défense de leur image de marque et de leur expertise. Le processus de facturation n’est donc plus l’affaire du seul directeur financier. Le directeur technique, le directeur marketing, ainsi que les nouveaux responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) et directeur de marque sont également impliqués dans ce processus. Si leurs concurrents ternissent leur réputation en pointant du doigt les attaques par hameçonnage dont elles ont été victimes, les entreprises qui embrassent une vision 2020 parviennent toutefois à protéger leurs clients et à renforcer la confiance que ces derniers leur accordent. Pour y parvenir, elles se dotent des technologies les plus performantes auprès des bons partenaires, qui se plient aux exigences des fournisseurs de messagerie électronique, et comprennent le fonctionnement des filtres anti-spam ainsi que de la réputation des serveurs émetteurs de courrier électronique.

Peter Kwakernaak
Auteur

Peter Kwakernaak

CEO
Belgique (FR)